Dans le cadre de la première phase du déconfinement qui s’amorce en Ontario le 19 mai, beaucoup de commerces et d’organismes ont reçu le feu vert pour recommencer à fournir des services en personne, dans la mesure où ils le peuvent. Or, les Services de toxicomanie de Thames Valley figurent à la liste des commerces et des organismes qui peuvent entreprendre les démarches pour rouvrir leurs portes au public.

En tant qu’organisme, nous avons pris bien soin d’adapter minutieusement notre modèle de prestation de services à la réalité virtuelle. À chaque étape du processus, nous avons continué à accorder la priorité à l’intégrité de nos services ainsi qu’à la sécurité de notre équipe, de nos clients et du public. Alors que nous entamons le retour à la prestation des services en personne, nos priorités demeurent les mêmes. Même si certains commerces et organismes ouvriront leurs portes le 19 mai, nous continuerons à fournir nos services à distance par téléphone ou de façon virtuelle, à quelques exceptions près. Ces exceptions touchent les services de traitement médical de la toxicomanie, à savoir la thérapie de remplacement de la nicotine et la Clinique d’accès rapide au traitement médical de la toxicomanie au 648, rue Huron, à London, ainsi que les services de soutien au logement fournis par Street Level Women at Risk et le Programme de logement avec services de soutien pour toxicomanes.

Sachez que nous sommes en train d’élaborer des politiques et des procédures, de faire l’acquisition d’équipement de protection individuelle ainsi que d’aménager comme il se doit les espaces requis pour fournir des services en personne. Nous envisageons activement le retour aux services en personne dans la mesure où cela est indiqué, sécuritaire et raisonnable pour le personnel, les clients et la communauté. Nous continuerons à faire des annonces à mesure que nous apporterons des changements à nos services. Vous trouverez les renseignements les plus récents sur notre site Web à adstv.ca.